Senevolu Djembe course senegal Volunteering Senegal Volunteering Dakar Flag of Senegal

POPULATION

Il est difficile d'établir un tableau exact de la population (migration, états civils approximatifs voire inexistants, etc...). D'après des chiffres récents, on arriverait à 9.007.080 habitants en Juillet 1995, et un peu plus de 10.000.000 aujourd'hui. La moitié de la population a moins de 18 ans.

Le taux d'accroîssement démographique est de 3,12% (est. 1995) alors qu'il était de 2,7% en 1986. La population tend donc à doubler en moins de 25 ans. Le phénomène le plus remarquable est sans conteste l'exode rural: le Ferlo, le Sénégal Oriental et la région du Fleuve alimentent un fort courant d'émigrations vers les régions les plus favorisées du littoral et vers les villes. Cet exode entraîne un accroîssement rapide de la population urbaine (plus de 42%)

On compte au Sénégal cinq ethnies principales. La plus importante est celle des Ouolofs qui représentent 43,7% de la population. Leur langue s'est imposée comme principale langue nationale du pays. Les Lébous, un peu plus de 100.000 cultivateurs et surtout pêcheurs, de la région de Dakar, se rattachent au grand groupe des Ouolofs.

Les Poulaar, composés de Peuls et de Toucouleurs, représentent 23,3 % de la population totale. Nomades et pasteurs, ils sont répartis sur l'ensemble du territoire. Les Toucouleurs se regroupent principalement le long du fleuve. Ils constituent une grande partie des immigrants des villes.

Les Sérère, 17% de la population, voisinent avec les Ouolofs du Saloun dans la zone arachidière. principalement cultivateurs et éleveurs, ils sont particulièrement productifs.

Les Diola, 8% de la population, constituent le groupe le plus important de la basse Casamance. Riziculteurs et chasseurs, ils restent particulièrement attachés à leurs traditions.

Les Mandingues, représentent seulement 6% . Ils sont principalement installés dans la moitié sud du pays, en haute et moyenne Casamance.

Les Sarakolé et Bassari constituent des ethnies minoritaires du Sénégal. Ils occupent la partie orientale du pays, le long du fleuve.

En plus de ces groupes ethniques, propres au pays, le Sénégal accueille sur son sol, un grand nombre d'étrangers évalués à plus d'un million en 1994. Les groupes les plus importants sont les guinéens, les Libano-Syrien, les européens et les capverdiens.

Les Musulmans représentent 92% de la population et les Chrétiens 2% (dont la majorité de Catholiques). L'animisme traditionnel (6%) est en régression.